Subscribe Now

Trending News

Codreanu et la Garde de Fer – Paul Guiraud

Rated 0.00 out of 5 based on 0 customer reviews
0 customer reviews

14.50

Un nationalisme religieux méconnu …

Corneliu Zelea Codreanu, fondateur dit “Capitaine” de la Légion de l’Archange Saint-Michel est une des figures les plus étonnantes de ce que l’on est habituellement convenu de nommer le Fascisme européen des années 30. Sauvagement assassiné par la répression du Roi Carol, il demeure une figure intacte, mystique et idéaliste,  particulièrement mal connue du grand public en France. Systématiquement dénigrée, et surtout occultée, de nos jours, La Garde de Fer (“Garda de Fier”), mouvement roumain de l’entre-deux-guerres, est ici présentée de façon objective en vous faisant découvrir ce mouvement méconnu nationaliste et religieux. Le nom officiel originel du mouvement était « Légion de l’Archange Michel » (en roumain : Legiunea Arhanghelului Mihail), d’où le nom de « Légionnaires » et de « (Mouvement légionnaire) » (en roumain : Mișcarea Legionară). Son emblème représentait six faisceaux noirs (trois verticaux et trois horizontaux) sur une croix, reproduite en couverture, et fut appelé par dérision « les barreaux de fer » (en roumain : Zgarda de fier). Corneliu Zelea Codreanu, sut répliquer en transformant ce sobriquet en « Garde de fer », nom qui finit par désigner le mouvement. Plus tard, en juin 1939, la Légion changea de nom pour s’appeler « Tout pour le pays »  (en roumain : Totul pentru Țară)..

Description

La version papier est disponible sur Amazon :

Produits disponibles sur Amazon.fr

 

Aucune version PDF ne sera produite.

Informations complémentaires

Auteur

Paul Guiraud / Edition sous dépôt légal

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.